Optical-Coherence-Tomography

Zoom sur la tomographie de cohérence optique ou OCT

Grâce à la technologie, il existe désormais un outil, avec quoi on peut mesurer le niveau d’incapacité de l’œil. Le trouble visuel pouvant être invalidant, cet examen est nécessaire dans le suivi de l’évolution des changements pathologiques. C’est un examen totalement inoffensif et de courtes durées. Il permet d’éviter la perte de la vue en offrant des options diagnostiques et thérapeutiques.

Quid de l’OCT

La tomographie de cohérence optique a un principe similaire à une échographie. Il s’agit d’un examen inoffensif en utilisant la lumière laser spécial contrairement à l’échographie qui utilise les ondes sonores.

Suite à l’examen, on obtient des images en coupe. Ces images sont obtenues par les ondes de lumière cohérente produite par la lumière du laser. De plus, l’OCT permet d’examiner tous les niveaux de l’œil sans avoir à le toucher. Voir ici pour plus de renseignements sur la santé de l’œil https://www.ophtalmo-colline.fr/plateau-technique/

Le déroulement de l’OCT

L’examen se fait dans une position assise. Le patient place le menton et le front fixés sur l’appareil. Avant de commencer, les yeux sont traités avec un collyre hydratant. Le patient doit ensuite fixer une croix de lumière pendant un certain temps. C’est là qu’entre en jeu le collyre pour éviter toute déshydratation ainsi qu’une éventuelle gêne au niveau de l’œil.

En outre, pour prendre les mesures, le patient garde les yeux ouverts. La mesure se fait par un cycle de 1 à 10 minutes. Il importe de noter qu’on procède pareillement pour les deux yeux. Cela permet de faire une comparaison. En plus, les imprimées des mesures seront gardées pour de futures interventions oculaires.

Par ailleurs, les yeux ne risquent pas d’être endommagés, car la lumière du laser est assez faible. De plus, l’examen peut se faire même si les pupilles ne sont pas dilatées. C’est intéressant pour le cas du glaucome. Les mesures sont exactes et sûres. Pour le cas de la sécheresse de l’œil, elle peut être légèrement accentuée pendant l’examen, mais c’est temporaire.

Quand faire un OCT ?

L’examen OCT est indispensable lors d’un changement soudain de la vision ou à l’apparition de certains symptômes. Le but étant de fixer un diagnostic. Cependant, on peut aussi pratiquer l’examen de façon spontanée. De cette façon, on peut détecter à temps ou anticiper une éventuelle maladie de l’œil évitant ainsi les dégâts irréversibles.

Voici la liste des maladies détectées tôt avec l’OCT : le glaucome, le diabète, la dégénérescence maculaire, la rétinopathie séreuse centrale, les trous maculaires, la traction rétinienne et la fibroplasie épirétinienne. Il ne sert pas à préciser qu’il est préférable de découvrir la maladie plutôt avoir la prise en charge adéquate et à temps.

L’examen OCT permet d’avoir des images très précises des différentes structures de l’œil. Niveau par niveau : de la cornée à la rétine. Les cas d’un OCT négatif sont les tumeurs, le processus choroïdien et la pathologie sclérale ou orbitale. Il importe de souligner qu’il faut aussi bien faire la différence entre les pathologies de l’œil et les changements de l’état de la vision lié à l’âge. Ceci dit, plus on grandit, moins la qualité de notre vision est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *